album-cover-large-30826

Le roman d’Antonio Tabucchi qui inspire cette bande dessinée de Pierre-Henry Gomont, je me souviens l’avoir découvert il y a vingt ans, en italien, grâce à Francesca, merveilleuse assistante d’italien qui me dispensait plus que des cours, de véritables leçons particulières de littérature ! Lors de cette séance-là, je me délectai de la langue italienne de Tabucchi, de la force limpide de sa parole politique.

La parole politique émerge avec une puissance de plus en plus belle au fil des pages de cet album. On est à Lisbonne en 1938, avec Pereira qui prétend ne surtout pas faire de politique en tenant la page culturelle du quotidien Lisboa. Mais il rencontre le jeune Francesco Monteiro Rossi et rien ne semble plus aussi simple.

20170315_180850-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s