page-19-ouaknin-ph-matsas-opale02

Très difficile, pour ne pas dire impossible, de restituer 1h40 d’une intervention de Marc-Alain Ouaknin, rabbin, philosophe, écrivain, amoureux des mots et de la Gematria ! Voici donc quelques fragments lumineux de cette conférence…

A la question le Golem a-t-il un sexe ? la réponse est qu’il n’est ni féminin, ni masculin mais les deux, la valeur numérique du mot Eve et du mot Adam donnant 73, qui correspond à la valeur numérique du mot Golem.

Le monde, selon le judaïsme, a été créé avec le livre, sefer, le nombre, sefar et le récit, sifour.

Les 22 lettres de l’alphabet permettent de multiples combinaisons. Chaque lettre est une pierre. Deux pierres construisent deux maisons. Trois lettres construisent six maisons. Les lettres sont comme une matrice universelle.

La sagesse est étonnement et patience. Un livre peut rester longtemps dans une bibliothèque car un livre est un objet qui a la patience de vous attendre.

On peut relire le début de Pinocchio de Carlo Collodi en découvrant les points de ressemblance avec le Golem.

Gershom Scholem, aux étudiants qui demandaient une bibliographie pour comprendre la Kabbale, lors de son premier cours, répondait de lire tout Kafka, et en particulier Le Procès. Il y a chez Kafka en effet une très grande conscience des jeux de lettres, il avait appris l’hébreu et l’écrivait.

Nous sommes tous des Golem, des souffles parlants, des souffles d’intelligence.

Exposition sur le Golem à voir au MAHJ jusqu’au 16 juillet.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s