schoenbergportraitdedos
Autoportrait de dos en train de marcher, 1911.

J’ignorais avant cette exposition que Schönberg avait peint, et pas seulement composé de la musique, et comme je ne suis pas férue de musique dodécaphonique, je savais finalement peu de choses…

Les portraits et les autoportraits retiennent l’attention. J’ai découvert ses liens avec Kandinsky. Aimé les tableaux de Richard Gerstl.

Un parcours vraiment bien fait, comme toujours au Musée d’art et d’histoire du judaïsme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s