20160531_152611
Alain Mabanckou, Collège de France, mardi 31 mai 2016.

Déjà le dernier cours d’Alain Mabanckou au Collège de France et l’on se demande : mais que va-t-on faire désormais le mardi à 14 heures ??
Il était question aujourd’hui de la musique congolaise, une passion de l’écrivain, qui n’en a pas caché les travers machistes et en a plus généralement dévoilé les réalités sociales les plus diverses.
Distinguant les titres à paroles des titres d’animation, il a cité de nombreux noms pour lesquels je propose quelques liens ci-dessous. On ne peut tout faire en une heure mais l’envie d’écouter tous ces titres titillait pendant ce cours… Fallait-il faire lever le public du Collège de France pour le faire danser au rythme de la rumba congolaise…? Non! Le dépoussiérage en eût été un peu trop violent…;-)

Très intéressantes les réflexions sur le mélange de lingala et de français dans certaines chansons. Et aussi le développement sur l’auto-promotion des chanteurs dans leurs textes.

Pour approfondir :

20160531_152015

Belle surprise à la pause avant la rencontre avec l’invité du jour : Manu Dibango était dans la salle et est venu échanger avec Alain Mabanckou !

20160531_153029
Manu Di Bango et Alain Mabanckou, Collège de France, mardi 31 mai 2016.

Quelques liens pour écouter :

Grand Kalle Indépendance Cha Cha

Franco Mario

Koffi Olomide Diva

Et bien sûr, Manu Dibango Soul Makossa

20160531_155809
David Van Reybrouck et Alain Mabanckou, Collège de France, mardi 31 mai 2016.

Formidable échange avec David Van Reybrouck, auteur d’une somme sur l’histoire du Congo, mais qui se lit apparemment comme un roman… Un lien pour en lire le début sur le site de l’éditeur.

09-congo

Le romancier belge s’est montré plein d’humour et tout à la fois nourri et libéré de sa formation universitaire, pour cueillir l’Histoire, et les histoires partout, chez le peuple autant que chez les grands.

Alain Mabanckou a conclu ainsi :

Quand le pays est assiégé, le seul territoire qu’il faut occuper c’est celui de l’art.

Merci à lui pour cet ensemble de cours passionnant, très riche mais trop court finalement ! Allons lire avec un œil nouveau tous ces textes cités et introduits avec tant d’enthousiasme…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s