20160524_160515
Alain Mabanckou, Collège de France, mardi 24 mai 2016.

Le génocide rwandais a été pris par Alain Mabanckou comme exemple type du dérèglement des sociétés africaines. Il a parcouru l’histoire récente du pays et clairement montré comment l’Occident a racialisé des problèmes sociaux. Une seule date qu’on peut indiquer : en 1931, les Belges introduisent la mention de l’ethnie sur les papiers d’identité. A noter que le mot génocide sera utilisé en mai 1994 seulement.
Il a bien sûr posé la question de l’attitude de l’écrivain, ce «tiers» pour reprendre le terme de Catherine Coquio. Et posé la question de l’influence du journalisme dans la restitution des paroles, dans les ouvrages de Jean Hatzfeld.

Œuvres citées :

waberi-moissondecrannes

9782020798341

LaSolutionEsquimauAW

20160524_160504
Catherine Coquio, Collège de France, mardi 24 mai 2016.

L’invitée était aujourd’hui Catherine Coquio, professeure de littérature comparée. Le fil de son intervention a été le rire, un rire compliqué, porté par l’artiste Atome dont elle vit un spectacle au Rwanda en 2008, l’année où elle rencontra justement Alain Mabanckou. Elle a expliqué comment la question du postcolonial était justement différente au Rwanda en raison du génocide. J’ai retenu particulièrement son travail autour de la question de la mémoire, mémoire politique et mémoire comme un véritable document culturel à déchiffrer. La question de la vérité également, qui nourrit son ouvrage Le mal de vérité ou l’utopie de la mémoire publié en 2015.

Elle a lu un très beau passage de ce livre :

bm_cvt_la-femme-aux-pieds-nus_1880

Et dire qu’il ne reste plus qu’un cours la semaine prochaine ! Seule consolation : tous les livres conseillés que j’aurai le temps de lire…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s