livre-paris-2016

Livre Paris, c’est le nouveau nom du Salon du livre de Paris. Riche journée que celle de samedi. J’en retiens la rencontre avec Frédéric Fredj, organisateur des soirées Mille-feuilles qui réunissent dans un restaurant du 4ème arrondissement de Paris des écrivains et des anonymes, chaque mois. Alléchant !

Mais aussi la terrible dictée dite pour les Nuls, de la collection du même nom… dont j’aimerais beaucoup avoir la correction !

20160319_124736

20160319_124800

J’avais coché « adulte expert », plus par honnêteté que par vantardise mais finalement, je me demande… Comme à l’école, certains trichaient avec leur smartphone, dingue ! Moi, élève docile, c’est seulement le soir rentrée chez moi que j’ai vu que le sac offert contenait aussi le dépliant Dis-moi dix mots , opération liée à la semaine de la langue française et de la francophonie et qui me renseignait sur « champagné » (personne d’influence, aux nombreuses relations), « lumerotte » (source de lumière de faible intensité) ou encore « vigousse » (vigoureux)… Je crois que ma dernière dictée de Pivot remontait vraiment à trop loin…

visuel-flaneries-litteraires

La flânerie littéraire de 14h proposée par Marie-Rose Guarniéri de la librairie des Abbesses à Paris ainsi que par le MOTif (Observatoire du livre et de l’écrit en Île-de-France) et l’Institut National de Formation de la Librairie (INFL) m’a séduite. Il s’agissait d’une exploration des éditeurs contestataires menée par Jean-Yves Mollier, un professeur spécialiste de l’histoire du livre et des médias, qui a publié Une autre histoire de l’édition française, qui doit valoir la lecture vu la passion déployée pendant cette déambulation -parfois sportive vu la foule- dans les allées du Salon. Il nous a parlé des éditions de Minuit, de Christian Bourgois, entre autres.

20160319_161106

J’ai aimé entendre Philippe Jaenada interrogé sur sa panoplie littéraire par Jean-Baptiste Gendarme, qui dirige la formidable revue Décapage et dont Splendeurs et misères de l’aspirant écrivain m’a tant enthousiasmée. Cela donnait envie de se replonger dans ses romans, Le chameau sauvage ou encore Le cosmonaute, aussi de lire les autres, les plus récents…

20160319_161126.jpg

Philippe Jaenada m’a semblé simple et naturel, dénué de toute posture littéraire.

20160319_164356.jpg

Au gré des stands, j’ai eu le plaisir de dire un mot à Marie Neuser, Emmanuel Ruben… J’ai eu envie de regarder de plus près les publications de la maison d’édition Inculte, du Tripode, Christophe Lucquin, ou encore Le Murmure dont l’Eloge de la nanarophilie a failli déclencher un achat…

20160319_191944Enfin, pour finir en beauté j’ai écouté Alain Mabanckou et Dany Laferrière discuter des mythologies américaines, évoquer Kerouac ou James Baldwin. Leur humour et leur complicité a rendu l’échange passionnant. Je retiens l’idée que le lieu où l’on habite n’est jamais déterminant, l’imaginaire se nourrissant encore davantage d’un ailleurs.

Publicités

Une réflexion sur “Livre Paris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s