9782234073241

Ce n’est pas le style qui aura retenu mon attention pendant cette lecture, mais l’histoire assez édifiante de Hank Skinner, condamné à la peine de mort au Texas, pour un triple meurtre qu’il nie avoir commis.

Tout commence par une correspondance que Sandrine Ageorges, qui vit dans le sud-ouest de la France, initie avec Hank Skinner. Très vite, un lien fort se crée entre eux, une harmonie à peine croyable à tant de kilomètres de distance, et dans de telles circonstances. Le texte happe, choque, secoue : on y découvre l’absurdité et l’inhumanité. Absurdité de la condamnation, qui semble avoir été décidée dans une absence totale de preuves véritables. Inhumanité des conditions de détention, et bien sûr du principe même de la peine de mort.

Le livre refermé, qui raconte les soubresauts du cas de Hank Skinner jusqu’en 2012, j’ai bondi sur mon ordinateur pour chercher ce qu’il était advenu de Hank Skinner. Stupéfaction en découvrant qu’il attend toujours dans « un couloir de la mort », depuis 1995, donc !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s