opale50102 15
Photo de John Foley.

 

Très intéressée par Titus n’aimait pas Bérénice, le roman de Nathalie Azoulai qui figurait dans la sélection du Prix Goncourt des lycéens, j’ai eu envie de découvrir ses autres textes.

De son dernier roman, j’avais retenu de beaux passages sur la traduction, la mémoire poétique, l’amour dans ses versions inquiète, mélancolique, folle parfois. J’avais savouré l’écriture et la profondeur.

J’ai lu C’est l’histoire d’une femme qui a un frère, publié en 2004. Très attirée par la réflexion sur les rapports entre une sœur et son frère, j’ai été enchantée par certains passages, dont celui-ci, qui finit sur l’importance de Proust dans leur relation :

Très longtemps après, elle comprend qu’à Périgueux ils auraient bien pu naître tous les deux parce qu’ils sont si blancs, si grands par rapport aux autres, et que leur désenchantement a peut-être à voir avec ce pays d’origine qu’ils ne connaissent ni d’Eve ni d’Adam mais dont on leur rebat les oreilles; ce pays quitté, pleuré, troqué contre une terre hostile et dont ils sont, dont leurs corps parlent chaque jour, leurs regards, leur pâleur, leurs goûts alimentaires. Ils sont les ambassadeurs d’un pays  que leurs parents n’auraient jamais voulu connaître et qu’ils n’aiment pas. Alors, à défaut, ils ont creusé en eux-mêmes un territoire où les autres n’entrent pas, une zone silencieuse et sans panache, que leur profil bas n’empêche pas d’arpenter, comme ils font lorsqu’ils sont timides, impressionnés ou simplement lorsqu’ils se taisent. Le même espace que successivement et à des années d’intervalle, Proust leur a ouvert à tous deux, pour y vivre un exil que l’histoire n’a pas répertorié. Et c’est peut-être là qu’ils tiennent en équilibre face à l’hypnotique balancement du berceau de la famille.

J’y ai retrouvé sa finesse, sa distinction dans l’intelligence, son attention à l’infime dans les relations intimes.

Je suis impatiente de lire Une ardeur insensée, qui date de 2009.

tumblr_nvllw21sit1u0gxkuo8_1280                                                   9782020622035

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s