Un spectacle de danse du chorégraphe anversois Sidi Larbi Cherkaoui.
Festival d’Avignon, dans la carrière de Boulbon.
Une façon de croiser les disciplines, la danse et la musique, et au sein de la musique les genres (une polyphonie corse, une chanteuse libanaise et un flûtiste japonais).
Rare que le langage corporel me parle autant. Mais là : l’histoire de toute la vie, construire et déconstruire, faire et défaire.
Touchant et riche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s