C’est le titre d’un livre de Mona Chollet, le premier que je lis d’elle, et qui me frappe par la richesse de ses informations et par sa capacité à mettre en évidence la tyrannie de l’apparence chez les femmes. L’énergie mobilisée par le souci de plaire et de donner une image conforme à celle attendue par la société n’est pas utilisée ailleurs, pas utilisée dans le domaine des idées, de la réflexion, bref, à la marche du monde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s