On peut parfois, par manque de confiance, se sentir un imposteur. Et si les autres avaient commis une erreur en croyant qu’on était capable d’assumer ce travail ? S’il y avait confusion sur la personne ? Le doute.
Puis on rentre chez soi et on visionne le film L’adversaire de Nicole Garcia, adaptation du livre d’Emmanuel Carrère.
Finalement on se sent à sa place!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s