C’est toujours quand on se retrouve plus ou moins forcé à rester chez soi, malade, qu’on prend ou reprend des grandes décisions. Il ne faut pas non plus être trop malade : un rhume suffisamment pesant pour avoir mal à la tête et utiliser dix mouchoirs en l’espace de dix minutes, mais pour qu’après une sieste, il soit quand même possible de lire quelques lignes d’un roman, ou de se vautrer devant un film ou un documentaire. La grande décision est volontairement toute petite : écrire quelques lignes chaque jour, et les publier sur ce blog. Sans but précis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s